fullimg_pagetype

Parce qu’Obsiblue est bleue

Espèce rarissime, l’Obsiblue est un crustacé délicat naturellement bleu. Sa couleur est le reflet des eaux turquoises, pures et cristallines dans lesquelles elle est élevée.

Dotée de très longues antennes et d’une queue irisée d’un bleu profond, l’Obsiblue est une extraordinaire source d’inspiration culinaire pour tous les amoureux des fruits de mer.

Seafood de luxe, rare et précieux, l’Obsiblue n’en est pas moins un produit de la mer facile et pratique d’utilisation. Elle se marie avec une grâce particulière à des produits rares et des saveurs étonnantes.

Le goût Obsiblue

Fruit d’une rencontre improbable entre une espèce rare et un environnement exceptionnel, l’Obsiblue est un aliment sain aux qualités gustatives originales.

Son goût incomparable, doux, légèrement sucré, et sa chair fondante à cru, ferme et juteuse lorsqu’elle est cuite, lui confèrent une longueur en bouche et une douceur sucrée salée particulièrement appréciées des chefs et des connaisseurs.

La finesse et le moelleux d’Obsiblue se révélent tout particulièrement en cru, sous forme de carpaccio, de tartare ou en marinade. 

 

Obsiblue, le respect de la nature

Elevée dans le plus vaste lagon du monde, sur la côte ouest de la Nouvelle-Calédonie, l’Obsiblue bénéficie d’une vraie biodiversité et d’un environnement exceptionnel, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Pour respecter la croissance naturelle de l’espèce, la méthode d’élevage est ultra douce et la récolte est artisanale.

Moins d’une centaine de tonnes sont récoltées chaque année à juste maturité par de petits producteurs engagés depuis 30 ans dans une démarche de production comparable à celle d’un grand cru.

Seafood de luxe

Elle a un physique de star. De celles qui se font discrètes sur les podiums. Elle séduit les palais en toute occasion à l’heure du déjeuner comme du dîner, en été comme en hiver.
Son secret ? Sa texture, ferme et fondante, et son goût sucré légèrement iodé. Elle milite pour la préservation de son environnement, un lagon paradisiaque, à l’autre bout du monde, le plus grand lagon du monde, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Elle confie sa vie à une quinzaine de cultivateurs jaloux de sa pureté. Quelques centaines de kilos par an, tirés d’une seule récolte, lorsqu’elle atteint sa juste maturité.
Elle, c’est Obsiblue, la gambas bleue de Nouvelle-Calédonie.